Un ancien classé parmi les 200 meilleurs chefs de Grande-Bretagne

Echanges très sympathiques avec Cyril ROYER, en formation de cuisine à Planterose en 91, 92 et 93, où il a obtenu son CAP est maintenant et depuis 17 ans chef de cuisine en Grande-Bretagne. Merci pour les gentils mots d’encouragement « trop fier de ma formation ».

Nathalie et Isabelle, maîtresses de maison se souviennent très bien de lui. En effet, Cyril est un exemple de réussite.

Toi aussi tu es un ancien : contacte nous ou sur la page Facebook.

Les nouvelles des anciens

Un ou deux ans de formation à l’Ecole Planterose, parfois moins…, nous sommes toujours intéressés par connaître ce que vous êtes devenu.

Les anciens de toutes les formations peuvent nous contacter.

Dernièrement, Dominique F. (CAP monteur installation sanitaire, 1980/1982) et Alexandre M. (CAP cuisine, 1987/1989) ont pris contact avec nous. Nous les en remercions et leur envoyons toutes nos amitiés.

Anciens, suivez-nous sur notre page Facebook.

Visite de la Cave des producteurs de Jurançon – Site de Bellocq

Une petite équipe de jeunes qui, en septembre, entreront en formation de CAP commercialisation et services en HCR, a été accueillie à la cave des producteurs de Jurançon, à Bellocq, à quelques kilomètres de Salies-de-Béarn. Nous remercions tout particulièrement leurs 3 collaborateurs.

Quel chemin parcouru entre une grappe de raisin et un verre de rosé de Béarn. Pas beaucoup de technologie ! mais une histoire de passionnés et d’experts.

1 000 000, c’est le nombre de bouteilles.

3, c’est le nombre de cépages (tannat, cabernet sauvignon, cabernet franc).

50, c’est le nombre de coopérateurs qui exploitent 150 hectares, souvent des petites parcelles.

Merci pour l’initiation à la dégustation.

Vous aussi, vous pouvez visiter cette cave qui mérite d’être davantage connue.

https://www.cavedejurancon.com/

Résultats du C.A.P.

Félicitations à

Sergio : ADMIS au C.A.P. de services et commercialisation en hôtel-café-restaurant

Jayson : ADMIS au C.A.P. de services et commercialisation en hôtel-café-restaurant

Amel : ADMISE au C.A.P. de cuisine

Léa : ADMISE au C.A.P. de cuisine

Kévin : ADMIS au C.A.P. de cuisine

Taux de réussite au pôle hôtellerie-restauration : 100%

Salty or Sweet

Plutôt salé ou plutôt sucré ?

Victoria (1ère année de CAP service) et Farès (1ère année de CAP cuisine) vous présentent, en anglais, 2 recettes. Thanks to Mrs Faugier, English teacher.

Le fondant au chocolat par Farès (par SF)

La pizza par Victoria (par SF)

Tissus en folie

Depuis quelques jours, à l’occasion de la biennale du tissu contemporain INFLUENCE 2, des tissus de toutes les couleurs ont fleuri dans les rues de notre village, apportant un peu de gaieté, de folie peut-être..​. L’été et la vacances s’approchent !

Au 9 rue du Boulaü, grâce à nos petites mains (les maîtresses de maison coordonnées par Isabelle notre lingère) ont créé une guirlande rappelant nos formations dédiées à la restauration… cuillères, fourchettes, couteaux…

Si vous accédez par le côté parking/restaurant pédagogique, vous pourrez admirer les personnages en tissu réalisés par les enfants de l’école primaire, notre voisine.

Regardez bien partout dans les rues car pendant plusieurs semaines, les machines à coudre ont « chauffé », les ciseaux se sont activés. Désormais plus de 800 fanions sont disponibles et les Moumourais rivalisent d’inventivité. 

Dans les granges, des silhouettes improbables se profilent !

Roulons au pas dans nos rues, restons prudents.

Le restaurant est fermé ; vive les vacances !

En raison de la période des examens qui va s’achever dans quelques jours et surtout des prochaines vacances scolaires, l’équipe pédagogique vous informe que ‘L’Atelier » ferme ses portes. Nous vous tiendrons au courant de la réouverture.

Les restaurateurs de notre région seront heureux de vous accueillir. Respectons les mesures sanitaires.

Chefs-d’œuvre de Jayson et Sergio, élèves en C.A.P. de commercialisation et de services en HCR

Toujours dans le cadre de l’épreuve d’oral « chef d’oeuvre », Jayson a choisi de répondre à un challenge : constituer un plateau de fromages. Comme le disait le Général de Gaulle :  « Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 246 variétés de fromages ? ». Alors comment sélectionner des fromages à proposer, à conseiller aux clients dans un pays où il existe 246 variétés de fromages ? Heureusement qu’il y a quelques règles, tenir compte du type de lait, de la famille… Et également il faut faire confiance aux professionnels comme Graxiana qui nous a accueilli dans son commerce situé à Mauléon-Licharre. Tranche de pomme ? carré de chocolat ? noix ? confiture de cerises d’Ixtassou ? un bon pain au levain ? un verre de vin rouge ou de Muscat de Beaume de Venise ? Le client étant le roi, on lui laissera le choix, quant à la dégustation, n’oubliez pas de commencer par le fromage le plus doux, un bon serveur doit être capable d’aider le client et bien connaître ses produits.

Sergio a choisi tout autre chose que Jayson : il va raconter le repas organisé avec une clientèle totalement anglophone. L’objectif n’était pas de construire un repas britannique mais bien d’accueillir des américains, des britanniques et même pour l’occasion des japonais. Ce repas s’est déroulé l’année dernière, entre les confinements (comme tous les restaurants, notre restaurant d’application était fermé). Vous trouverez d’autres détails dans un article précédemment publié. Good luck Sergio.

Cette nouvelle épreuve consiste à partager oralement un projet, une action avec le jury, faire passer des émotions, les joies à construire un projet et bien sur les difficultés. Ce n’est pas une épreuve de technologie. Les documents que vous pouvez consulter servent de support.

L’équipe pédagogique remercie à nouveau tous les intervenants extérieurs pour leur aide, leur gentillesse, leur accueil et surtout pour leur professionnalisme. Les petites fourmis ont été nombreuses à œuvrer pour co-construire ces chefs-d’œuvre.