Chefs-d’œuvre de Jayson et Sergio, élèves en C.A.P. de commercialisation et de services en HCR

Toujours dans le cadre de l’épreuve d’oral « chef d’oeuvre », Jayson a choisi de répondre à un challenge : constituer un plateau de fromages. Comme le disait le Général de Gaulle :  « Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 246 variétés de fromages ? ». Alors comment sélectionner des fromages à proposer, à conseiller aux clients dans un pays où il existe 246 variétés de fromages ? Heureusement qu’il y a quelques règles, tenir compte du type de lait, de la famille… Et également il faut faire confiance aux professionnels comme Graxiana qui nous a accueilli dans son commerce situé à Mauléon-Licharre. Tranche de pomme ? carré de chocolat ? noix ? confiture de cerises d’Ixtassou ? un bon pain au levain ? un verre de vin rouge ou de Muscat de Beaume de Venise ? Le client étant le roi, on lui laissera le choix, quant à la dégustation, n’oubliez pas de commencer par le fromage le plus doux, un bon serveur doit être capable d’aider le client et bien connaître ses produits.

Sergio a choisi tout autre chose que Jayson : il va raconter le repas organisé avec une clientèle totalement anglophone. L’objectif n’était pas de construire un repas britannique mais bien d’accueillir des américains, des britanniques et même pour l’occasion des japonais. Ce repas s’est déroulé l’année dernière, entre les confinements (comme tous les restaurants, notre restaurant d’application était fermé). Vous trouverez d’autres détails dans un article précédemment publié. Good luck Sergio.

Cette nouvelle épreuve consiste à partager oralement un projet, une action avec le jury, faire passer des émotions, les joies à construire un projet et bien sur les difficultés. Ce n’est pas une épreuve de technologie. Les documents que vous pouvez consulter servent de support.

L’équipe pédagogique remercie à nouveau tous les intervenants extérieurs pour leur aide, leur gentillesse, leur accueil et surtout pour leur professionnalisme. Les petites fourmis ont été nombreuses à œuvrer pour co-construire ces chefs-d’œuvre.